Sélectionner une page

Les poules pondent des oeufs sans coq : explications 🍳

Vous vous êtes forcément déjà posé la question : qui est apparu en premier, l’œuf ou la poule ? J’imagine que vous n’avez pas trouvé la réponse… J’ai une deuxième colle pour vous : une poule peut-elle pondre un œuf sans l’intervention d’un coq ? La réponse est oui ! Une poule n’a pas besoin d’un coq pour pondre. Je vous explique pourquoi et comment une poule pond des œufs, avec ou sans coq. C’est parti ! 

La différence entre un œuf fécondé et un œuf non fécondé

Avant de voir comment une poule peut pondre un œuf sans avoir croisé le chemin d’un coq, il me semble important de faire un point sur la différence entre un œuf fécondé et un œuf non fécondé. 

Dans la plupart des élevages, il n’y a pas de coq – seulement des poules pondeuses. D’ailleurs, chez nous, nous n’avons plus de coq. Mais nous avons des œufs ! Les poules produisent en moyenne 200 œufs par an, soit quasiment un par jour à la belle saison. Elles en pondent moins en hiver, et de moins en moins avec l’âge, jusqu’à arrêter complètement. 

S’il y a intervention d’un coq : l’œuf peut donner naissance à un poussin, à condition qu’il soit couvé pendant 21 jours. Si vous voulez des poussins, les œufs devront donc obligatoirement être fécondés par un coq. 

Sans coq, l’œuf est stérile. Il ne contient donc pas de poussin. Il peut être consommé dès la ponte. On notera d’ailleurs qu’un œuf fécondé est tout autant consommable, tant qu’il n’a pas été couvé (mais il se conservera moins bien).

Pour faire simple, nous pouvons résumer ainsi : 

  • un œuf non fécondé est un œuf de poule, ceux que nous avons pour habitude de consommer
  • un œuf fécondé vient d’une poule et d’un coq, et donne naissance à un poussin

Une poule peut pondre des œufs sans coq grâce à son appareil reproducteur

Vous l’avez compris, une poule n’a pas besoin de s’accoupler à un coq pour pondre un œuf. Cela s’explique de la manière suivante : son appareil reproducteur – appelé oviducte – est fait pour fabriquer des œufs, que ceux-ci soient fécondés ou non. Seul son ovaire gauche est fonctionnel ; l’ovaire droit n’est pas développé chez la poule – et chez les oiseaux de manière générale. 

Voyons maintenant comment fonctionne l’appareil reproducteur de la poule et les différentes étapes de la formation d’un œuf : 

  • la partie jaune de l’œuf est l’ovule. Il grandit dans l’ovaire, puis est relâché dans l’oviducte. L’oviducte, c’est un long tuyau dans lequel vont se former le blanc de l’œuf, puis sa coquille. Il y restera jusqu’à la ponte ;
  • après seulement quelques heures dans l’oviducte, le blanc de l’œuf se forme. Pendant ce temps, le jaune tourne sur lui-même. Les premières couches de blanc sont très épaisses, puis de plus en plus fines. En parallèle, des filaments blancs apparaissent de part et d’autre du jaune. Ils sont là pour suspendre le jaune d’œuf et le maintenir au centre. C’est une phase qui dure environ 3h ;
  • maintenant que l’intérieur de l’œuf est terminé, il faut le protéger ! C’est le moment de fabriquer la coquille protectrice. La poule la fabrique à partir du calcium qui provient de son alimentation et de ses os. Ce processus dure un peu plus d’une heure. Là encore, l’œuf tourne sur lui-même. C’est ce qui lui permet d’être uniforme.

Ça y est, l’œuf est prêt à être pondu ! Au moment venu, il sort par le cloaque, qui est le seul orifice de la poule (et de nombreuses espèces d’oiseaux). C’est un organe qui a donc plusieurs fonctions : il sert aussi bien à la ponte qu’à la reproduction et à l’évacuation des fientes.

Prendre soin de ses poules pour avoir des œufs de bonne qualité

Il se passe en moyenne 18 à 24 h entre l’ovulation et la ponte de l’œuf. C’est un processus qui recommence quasi quotidiennement : c’est un travail à temps plein ! Bien évidemment, la qualité de l’œuf dépendra du bien-être, de la qualité de vie et de l’alimentation de la poule qui le pond. Et comme les poules sont des animaux fragiles, il faut en prendre soin et leur fournir un environnement adapté à leurs besoins. 

Pour avoir de bons œufs, il faut donc chouchouter vos poules. Leur poulailler doit être confortable et entretenu régulièrement. L’hygiène doit être irréprochable. Pensez à installer un pondoir en hauteur pour inciter vos poules à s’y rendre, ou à leur aménager un coin tranquille. D’ailleurs, si elles n’y vont pas d’elles-mêmes, vous pouvez y mettre un œuf artificiel pour les inciter.

Pour leur alimentation, une nourriture saine à base de céréales, de vos déchets (épluchures) et d’eau fraîche chaque jour est l’idéal ! Comme elles sont dehors tous les jours, elles picorent des vers et des insectes. C’est indispensable à leur bien-être et bon pour le processus de fabrication des œufs. 

Enfin, sachez qu’à l’état naturel, les poules pondent davantage au printemps, lorsqu’elles sont stimulées par la lumière du jour. Ne soyez donc pas surpris d’avoir moins d’œufs en automne et en hiver, c’est normal.

J’espère que cet article vous aura plu, et vous permettra d’y voir un peu plus clair sur la ponte des œufs ! 😃

par | Avr 28, 2021 | Non classé | 0 commentaires